lundi 1 février 2016

Chance ou pas chance ?

Je travaillais sur mon ordinateur portable lorsqu'un "chtiiing" retentit...
Une notification m'informa que j'avais un message.
Une de mes amies victime d'un léger passage à vide me demandait d'interroger ma petite voix quant à son chemin de vie...

Je n'ai pas eu le temps de lui répondre que j'avais entendu sa demande et transmis le message, mais que là dans l'immédiat je travaillais du coup ma réponse viendrait certainement dans le cours de la journée que déjà la petite voix rappliquait et me soufflait quoi faire!

Ni une, ni deux... La petite voix, toujours prête à rendre service !!!

Sauf que j'étais en pleine concentration pour la rédaction d'un rapport associatif et que ce n'était pas vraiment le moment !

Décidément il y a vraiment des fois où je me demande si mon avis a vraiment de l'importance ! lol

Quand la petite voix dit que c'est maintenant.... C'est MAINTENANT !!!
J'ai beau essayer d'objecter que j'ai autre chose à faire, que je suis en plein travail ou autres excuses... Je ne semble pas avoir trouvé d'argument recevable pour un ajournement de ses interventions !

Dans ses meilleurs jours, comme ce matin,  elle m'explique que si je suis pressée on va faire vite...

Me suis donc levée en soupirant genre...
- Bon ça va, ça vaaaa.... T'as gagné, j'y vais ! Mais on ne traîne pas hein !!!

L'avantage du jour c'est que je n'avais pas encore remballé mes jeux dans leur malle car je n'avais pas terminé un tirage hier soir...
J'ai donc pris le jeu soufflé par ma petite voix et une carte que j'avais piochée pour une de mes clientes était restée de côté...
Pas grave me dis-je...

Sauf que la petite voix ne l'entendait pas de cette manière.

-Rhooooo.... Eh! Y'a 52 cartes... Je suis pressée, celle là reste là, cela m'évitera d'avoir à la rechercher tout à l'heure pour en transmettre le compte rendu à ma cliente d'hier.

Comment ça "non" ???
De toutes façons je ne vais pas piocher la même deux fois de suite...

Et là je me dis que ma petite voix a peut-être bien encore plus sale caractère que moi !!!
Ben quoi ?
Je m'interromp dans mon travail pour l'écouter et aller tirer une carte et elle me fait encore remarquer que pour quelqu'un de pressée je perds mon temps à râler et je n'écoute pas !!!
J'hallucine !!!!

J'avais les cartes dans les mains, je commençais à les battre consciencieusement comme d'habitude en écoutant attentivement comment faire....devant derrière, stop , je coupe ou pas, recommence si besoin... Quand la petite voix m'enjoignit de couper directement les cartes une seule fois de la main gauche vers la droite et de les étaler...

Surprise, j'ai marqué un petit temps d'arrêt pour être sûre d'avoir bien compris quand elle ajouta :

- Quoi ? Faut savoir, il me semblait que t'étais pressée !!!
- Euh.... 
- Bon alors coupe, étale , écoute et tire !!!
- Oui chef !!! Rhoooo... C'est qu'elle ne rigole pas la petite voix ce matin !

Quand je vous disais que je la soupçonnais d'avoir sale caractère!!!

Ceci dit, j'en plaisante par écrit mais cela m'interpelle vraiment sur cette notion de caractère forcément imputable à "une personne" et m'amène à réfléchir sur deux choses...

- Et si ma petite voix était une sorte d'Ange Gardien, mais façon personne avec trait de caractère etc revenue avec cette mission? Un peu comme dans  "L'empire des Anges" de Bernard Werber.

- Et euh.... Si elle est capable de se faire entendre de la sorte pourquoi passer par les cartes pour certains de ses messages... Elle ne peut pas me le dire de vive voix comme elle est capable de me grogner dessus ?!?!
Bon certes, dès fois c'est ce qu'elle fait... Mais pourquoi les cartes? Alors ça... Je n'ai pas encore de réponse.

J'obtempère donc et suis à la lettre ses consignes pour finir par tirer très précisément LA carte que je m'apprêtais à laisser de côté quelques minutes plus tôt !
Je n'ai pu m'empêcher de rire... Toute seule devant mes cartes !

Il y en avait 51 autres... soit une chance sur 52...
Ou Alors la chance n'y est pour rien ;-)


Merci qui???
Merci La Viiiiie !!!











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire