mercredi 25 novembre 2015

La petite Voix, Bibliothécaire déterminée...

Je vous confiait il y a quelques jours que La petite Voix aime particulièrement les Brocantes car elles sont remplies d'objets en tout genre à un prix plus qu'abordable et permet de faire plaisir et de partager bien des choses que je ne pourrais acheter si il n'y avait ce marché de l'occasion...

Il y a les fois où elle me guide pour mon Chaman comme la fois où une série de livres  étaient cachés dans le fond d'un carton recouvert par des vêtements en vrac...
J'étais sur le trottoir droit dans notre sens de la marche lorsque la voix m'a guidée de l'autre côté, chose que l'on ne fait d'ordinaire jamais : c'est une règle de la famille pour que les enfants puissent nous retrouver si ils nous perdent de vue, toujours sur le même trottoir et on tourne toujours à Droite, ce qui permet après plusieurs heures de marche d'être certains d'avoir fait le tour complet de la brocante , sans avoir oublié la moindre rue.
Or cette fois la voix me soufflait d'aller voir sur un stand du trottoir gauche...
J'ai donc fait un écart en ne quittant pas ma tribu des yeux puisque j'étais en queue... Mais rien sur ce stand ne justifiait cet écart... Je m'apprêtais donc à rejoindre les rangs lorsque ma petite voix m'a répétée qu'il y avait quelque chose sur ce stand pour Christophe...
J'avais beau regarder avec plus d'attention chaque objet, je ne trouvais rien qui puisse lui être destiné... Alors un peu angoissée par la distance qui me séparais désormais de mes petits gnômes, j'allais les rejoindre en trottinant lorsqu'elle se montra encore plus insistante... Cherche mieux, me disait -elle!
Franchement agacée par cette insistance que je ne comprenais pas, l'exaspération m'a fait lâcher à voix haute un:
 - Ohhhh Ca va hein ! Y'a rien sur ce stand !!! J'ai tout regardé deux fois avec attention, alors à moins que ce ne soit dans le carton de vêtements là-bas, je ne vois pas/ ... Le carton de vêtements???

Les gens autour de moi m'ont clairement pris pour une dingue qui parle toute seule et je n'ai pas spécialement tenu à leur expliquer que je n'étais pas vraiment seule dans ma tête ... lol

N'empêche que vous auriez vu ma tête quand j'ai découvert la série de Livres de médecine hygiénistes datant des années 60 (avant que les lobbys des industries pharmaceutiques ne réinventent la physiologie du corps humain pour la faire coïncider avec les médicaments qu'ils produisent)

Ils m'ont coûté la pacotille de 2 euros les 5 livres et je fus encore plus surprise d'y découvrir de retour à la maison, des remèdes pour les maux dont souffrait Christophe  depuis quelques mois !!!
Ces livres tombaient vraiment à pic ... Merci la petite Voix ! ;-)




Il y a aussi les fois où la petite Voix décide de se mêler de mes lectures et pense qu'elle est plus apte que moi à choisir mes livres...

Les fois où la vie m'a mis des livres sous le nez des dizaines de fois et que j'ai refusé de voir ou d'entendre les messages comme pour la lecture de L'alchimiste de Paolo Coelho...
Tous les signes étaient là, je devais lire ce bouquin, mais je n'y peux rien, rien que le titre me rebutait... L'alchimie... Les formules pour transformer le plomb en or , tout ça ne me disait franchement rien... Je ne connaissais pas encore Paolo, alors j'ai franchement trainé les pieds et toutes les excuses étaient bonnes pour ne pas acheter ce livre...

Et puis un jour sur un stand, la petite Voix me souffla qu'il y a avait là sur ce stand un livre pour moi...
Les dernières brocantes se profilaient et je n'avais pas encore constitué mon stock de livres qui allait me permettre de tenir tout l'hiver jusqu'à la prochaine saison de braderies, alors je me suis penchée avec intérêt sur l'étal à la recherche de ce livre censé m'être destiné...
Il y avait une vingtaine de bouquin et pas le moindre qui me parlait particulièrement...

J'allais avancer jusqu'au stand suivant lorsque la petite Voix me retint en me répétant qu'il y avait un livre pour moi sur ce stand...
J'ai donc balayé une seconde fois tous les livres du regard à la recherche de celui que j'aurais peut être laissé passer par inadvertance... En vain !

J'étais sur le point de dire à ma petite voix que cette fois elle s'était trompée et de rejoindre ma tribu qui avait avancée quand elle durcit le ton... Suis sûre que si elle avait pu me tirer par la capuche et me ramener au stand elle l'aurait fait !!!

N'empêche qu'elle fut suffisamment insistante et persuasive pour que je fasse demi-tour en grommelant que j'avais un doute sur un bouquin et que je retournais juste pour lire la quatrième de couverture au cas où, mais que si cela ne me disait rien, je ne l'achèterais pas et je passerais mon chemin ! Non mais!!!

De retour sur le stand, je me saisis du gros livre dont le titre avait éveillé mon attention et suis restée interdite , le livre à la main lorsque j'ai découvert que sous ce gros livre était caché un tout petit pocket d'à peine 1cm... L'Alchimiste !!!
Ma petite Voix elle me disait qu'il était temps et moi tellement agacée par cet acharnement avec ce bouquin, je lui ai lancé un :
-"Quoi ? Et alors QUOI??? De toutes façons j'ai perdu tellement de temps  sur ce stand que ma tribu est loin devant et que je n'ai même pas le porte-monnaie...Et puis il ne doit y rester qu'un ou deux euros... Je n'ai plus les moyens d'acheter de livres de toutes façons...
(J'étais quand même consciente de ma mauvaise fois mais c'est sorti tout seul!)
Il était cependant vrai que je n'avais pas le porte monnaie et en palpant mes poches je me rendis compte qu'il ne me restait que quelques pièces roses...
Le prix moyen minimum d'un pocket sur une braderie étant de 1 euros, cela ne m'aurait pas suffit !

La sale gosse que je suis parfois lança un "Et BIM !!!" A la petite voix en découvrant mes pièces roses... Genre "C'est bien, il est là, je l'ai trouvé mais je ne peux pas me l'acheter... Et ça tombe bien je n'en ai aucune envie !!!"

Et c'est là que la vendeuse du stand m'a aperçut avec le livre à la main et m'a dit...
"Très bon choix Madame, Allez... Pour 10 centimes il est à vous !!!!"

Voilà comment j'ai marché 5 kilomètres, L'alchimiste dans ma poche en répétant à ma petite Voix : "Ca va ! 
CA VA !!! 
J'AI COMPRIS !!!
JE VAIS LE LIRE TON P***** DE BOUQUIN !!!!!"

Le lendemain je commençais le livre, le surlendemain après pas mal d'heures de sommeil en moins  et les yeux qui piquent je le terminais... Il fut le premier de toute ma collection de livres de Paolo Coelho... Et  je passerais pour paranoïaque si je vous disais que chaque fois que j'en achète un nouveau je la soupçonne de glousser en silence ??? lol










1 commentaire: