mercredi 14 février 2018

INEXPLORÉ : Un magazine pour les perchés !

Voilà quelques jours que je voulais vous parler d'une découverte formidable qui mérite d'être partagée...

Il y a 3 semaines, je suis allée rendre visite à mon 'tit vieux à l'hôpital et suis tombée par "hasard" sur un mag' qui avait pour Première de couverture  :

SYNCHRONICITÉ
La clé pour percer les mystères du temps...

Il y a suffisamment de synchronicités dans ma vie pour que cela m'intéresse et que je ne rate pas une occasion d'en apprendre un peu plus sur le sujet !
Je  prends donc la revue oubliée par le précédent visiteur et jette un oeil au titre , histoire de savoir quel mag' peut bien faire de ce thème, le principal de l'édition!

"INEXPLORÉ - Ouvrez votre esprit"

Sympa comme titre ! Jamais entendu parler...
Bon pour ma décharge, je ne suis pas non plus une grande fan des kiosques à journaux et des revues hebdomadaires ou mensuelles que je trouve toujours trop chères pour leur contenu , et trop  chargées en publicités diverses...
En ouvrant la première page, j'apprends que c'est une revue éditée par l'INREES... Jamais entendu parler non plus !

"L'INREES est un institut réunissant 
des experts du monde de la science, 
de la santé, de la psychologie, de la spiritualité, 
de la culture, autour d'expériences particulières, 
dites inexpliquées ou extraordinaires, 
qui nous invitent à penser l'humain, la vie, 
la nature, le monde et l'univers autrement."

Très interpelée, je jète un oeil au sommaire  et découvre que le mag est divisée en 5 grandes parties :

S'inspirer
Explorer
Incarner
S'émerveiller
Découvrir

Waouuuuh! Beaucoup de promesses dans un sommaire et des articles qui semblent tous plus intéressants les uns que les autres...

Synchronicités, un pont entre esprit et matières
Avoir de la chance, ça s'apprend
Le temps à travers les spiritualités
Les enseignements du hasard
Ressentir et nourrir son énergie vitale
Se relier aux autres à soi au coeur du vivant
Hypnose regressive quantique
Médiumnité sous hypnose
Harmoniser son intérieur avec la géobiologie
Dans les secrets d'une science intuitive ...

Alors non seulement les titres sont alléchants, mais en prime les articles sont simples, clairs, de bonne taille (une ou deux doubles pages), bien écrits, illustrés et se terminent quasiment toujours par une liste de lectures recommandées si on souhaite approfondir d'avantage le sujet ! 
Très très peu de publicités et toutes sont ciblées...

Chaque fois que je me pose pour un peu de lecture au coin du feu c'est toujours un moment de plaisir, d'épanouissement et d'enrichissement personnel ! Que du bonheur !!!

Bref ! C'est officiellement le meilleurs mag' que je connaisse et je me demande encore comment j'ai pu passer à coté tant de temps...
Alors pour vous éviter cela, je prends le temps du partage !  C'est simple tous mes amis un peu connectés qui sont passés à la maison et ont jeté un oeil à la revue, sont tous allés se l'acheter le lendemain ! 

 Je n'ai recensé que 2 Seuls inconvénients à cette revue :

- Son Prix : 6,90€ ... Ca pique quand même un peu!

- Son caractère Trimestriel... Qui ceci dit relativise un peu le prix ! Mais clairement, j'aurais signé pour un mensuel sans souci !!! En même temps au regard de la richesse de son contenu, il me semble aussi compliqué d'en sortir un nouveau toutes les 4 semaines.

Alors pour la Saint-Valentin j'ai demandé à mon chéwi mon abonnement annuel  ( 4 mag + 1 hors série + accès aux vidéos du site de l'INREES ) pour 30 euros, ça fait quand même moins cher !

Et puis comme j'avais déjà le numéro en cours qu'une amie m'a offert pour me remercier de lui avoir fait découvrir le précédent, il m'a acheté sur le boncoin quelques vieux mag' qui ont tous l'air aussi passionnants les uns que les autres et qu'il me tarde déjà de découvrir... Et histoire de coller à la thématique du jour, il m'a même dégoté le numéro de 2012 sur l'amour ! :-)


Belles découvertes et belles lectures à tous et toutes :-)

dimanche 4 février 2018

1 chance sur 1980 !!!

Samedi soir j'étais en plein échanges sur messenger avec une amie qui demandait à ma petite voix si elle n'aurait pas un petit message pour elle au sujet d'une personne bien précise...
Et si dès fois ma 'tite voix est d'humeur à se faire désirer, là visiblement il y avait un message urgent à délivrer...
Alors elle me demanda de tirer une carte là, maintenant!!!

Samedi soir,  "Jour de Crise de Hernie discale la pire de ma vie +10" , je ne tiens toujours pas assise sur ma chaise sans me dandiner toutes les 2 minutes maximum tant la douleur est vive, surtout en début de soirée avec la journée dans les jambes et sur le dos !!!
Je sais que les tirages prennent du temps, j'aime me poser au calme avec mes jeux afin d'être bien connectée... J'aime étaler les cartes une par une, lentement et être à l'écoute de mes perceptions à chaque carte...
J'explique donc à ma petite voix que je ne suis pas du tout en état de tirer les cartes, que j'ai trop mal au dos et que je souhaite remettre le tirage... Mais elle ne l'entendait pas de cette oreille !

- Ne t'inquiète pas ça va aller vite !  Aller va chercher tes oracles...

J'ai donc pris mes oracles en grognant, une fois n'est pas coutume, et en déballant les cartes de leur pochette de soie mon regard fut attiré par la dernière carte, par la finesse de ses traits et sa technique artistique quand ma petite voix me tira de ma réflexion et de mon observation :

- Ah ben voilà c'est la bonne carte ! Tu vois ça aura été vite ! Et tu ne te seras même pas fait mal au dos !!!
- Quoi ??? Mais je suis censée tirer une carte, pas envoyer la première que je trouve au dessous du paquet... Cette carte est importante pour mon amie. Je ne peux pas prendre le moindre risque...

Et avant même que ma petite voix n'ait eu le temps d'objecter quoi que ce soit j'avais glissé la carte au milieu du paquet et mélangé les cartes !!! Forcément me suis un peu fait crier !!!

- 0HHHH MAIS NON ! C'EST MALIN ! La carte est perdue maintenant, il va falloir la retrouver !!!
- Oui voilà ! Sauf que je t'ai dit que j'avais trop mal au dos pour me concentrer assez longtemps pour un tirage habituel... J'ai une ou deux minutes devant moi avant mon prochain pic de douleur et la perte de la connexion avec toi !
- Ok alors on va faire vite ! Prend le jeu de carte, mélange-le et écoute bien...
- OK mais je n'étale pas...
- Ecoute !!! Mélange, je vais te la retrouver à la coupe !!!!
- Ah! Ah! Ah! Bonne chance !!! Une sur 45...
- Ecoute un peu et tiens le jeu dans l'autre sens tu mélanges mal!
- Oui voilà voilà... Je suis toute ouïe, tu dis stop quand tu/
- STOP!!!
- Ok . Voilà.  Et la coupe maintenant ?
...
- Main Gauche !
...
Je prends alors le jeu de la main gauche et en laisse tomber délicatement les cartes, le plus lentement possible jusqu'au STOP de ma petite voix !!!
Et devinez quelle carte est restée dans ma main m'arrachant un "Oh !la Vaaaaaaaache !!!" qui surprit toute ma petite tribu  après m'avoir vu rire toute seule quelques secondes plus tôt???

C'est là que ma grande passe en lâchant un "Oh ! La schizophrénie ne va pas mieux à ce que je vois... Ca va aller maman, on t'aime tu sais ! " lol


Alors comme chaque fois que le mot "hasard" me fait sourire, il y a la Sophie rationnelle qui essaye de calculer le nombre de probabilités  que cette situation avait de se produire...
Il y avait une chance sur 45 que la bonne carte soit celle du dessous en ouvrant le paquet... Puis une autre sur 45 de piocher la même carte parmi les 44 autres du jeu d'oracles...
Donc d'après mes vagues souvenirs matheux du lycée, il y avait donc une chance sur 1980 que cela se produise...
Et quand j'écris cela... Ma petite voix grogne que "je la saoule et que ce n'est pas de la chance !!! Le message devait passer..."

Ouiiiiii, je sais....Il est passé.... Ne manquant pas de m'émerveiller au passage :-)
Et vous savez maintenant que quand je suis émerveillée ... j'écris et je raconte ma vie... Notre vie à ma 'tite voix et moi.... sur ce blog ! :-)

samedi 27 janvier 2018

Quand ma petite voix cherche une copine...

Printemps 2017, sur une brocante , je suis tombée au hasard des étals sur un jeu de tarots, tout neuf, encore sous blister...
Ma première pensée fut que j'en avais déjà deux, la seconde fut que celui là était particulièrement beau... Et il n'y eut pas de troisième pensée car ma petite voix intervint en sa faveur pour que je l'achète... Mais pas pour moi!!!

De retour à la maison, alors que j'étais sur le point de le déballer pour le regarder, ma petite voix objecta qu'il n'était pas pour moi et que l'on n'offrait pas un cadeau déballé...
Un peu frustrée je le rangeais dans mon petit meuble avec toutes mes cartes oracles, tarots et pendules... en attendant le jour où je saurai à qui il serait destiné...
Les mois sont passés... L'année s'est terminée sans que ce jeu ne se soit fait adopter et début 2018 en plein rangement de ce meuble, je suis retombée sur ce jeu que j'avais complètement oublié et alors que j'étais sur le point de l'ouvrir, ma petite voix me rappela à l'ordre :

- Hep! Hep! Hep! Ne touche pas à ce jeu !!! Il n'est pas pour toi...
- Oh ça va, personne n'en a eu besoin en un an , je peux bien regarder à quoi il ressemble....
- Non ! Non ! Il n'est pas à toi mais ne t'en fais pas pas, tu ne vas plus tarder à comprendre.

Frustrée de ne pouvoir regarder à quoi ressemblait ce jeu qui avait l'air plus beau que les miens, je ne pus m'empêcher de grogner "Et voilà que la petite voix fait des mystères maintenant" !!!

Je ne savais pas à ce moment là que 15 jours plus tard j'allais faire une rencontre très spéciale...

Une femme qui est dans mon réseau d'ami fb depuis près de 5 ans maintenant, dont le profil m'attire depuis longtemps, une amie virtuelle qui a une amie bien réelle en commun avec moi, qui ne partage pas nos convictions spirituelles mais qui nous dit depuis des années que nous devrions nous rencontrer...
Plusieurs fois, la rencontre devait se faire  sur divers évènements auquel nous n'avons jamais pû assister ensemble et chaque fois que je regrettais ce rendez-vous manqué ma petite voix me soufflait que ce n'était simplement pas le moment.
Et puis en janvier elle me souffla d'envoyer le lien de ce blog à cette femme...
Interpellée, j'ai bien tenté quelques objections :

- Quoi ? Le Blog de la voyante à cette femme que je ne connais pas ? Non tu sais bien que je ne partage pas ce lien facilement...
- Si! Si! C'est le moment.
- Mais euh... Je te rappelle qu'il y a notre amie commune, elle ignore tout de tout cela et je ne donne pas cher de son estime de moi si elle apprenait mon secret... Pire cette amie en question connait tout mon réseau associatif militant et euh... je ne sais pas comment elle réagirait...
- Oui mais vas-y, envoie lui c'est le moment !
- Euh... En fait je vais être claire : j'ai peur !!!
- Et bien juste fais moi confiance... je ne te l'ai jamais fait à l'envers!!!
- Oui euh... C'est vrai je dois bien l'avouer.... Rhoooo Merle alors !!!!

Je suis restée un long moment devant mon clavier avant d'appuyer sur l'icône "Envoyer" et ai fini par cliquer en fermant les yeux et en murmurant... "Advienne que pourra... Je n'ai pas à rougir de ce que je suis, un pas de plus sur le chemin du "je m'assume telle que je suis"".

Une heure s'est écoulée, puis une journée, puis une interminable semaine sans que je n'aie de réponse... Le message avait bien été vu, messenger me l'a cafté mais aucun commentaire n'avait suivi...  Je ne savais pas si je devais m'inquiéter ou me réjouir de ce silence... Et quand il me prenait l'envie de prendre à partie ma petite voix genre "Alors??? Il me semblait que c'était le moment???" Tout ce qu'elle me répondait fermement c'est que "C'était le moment." 

Et puis un matin, alors que je ne l'attendais plus est arrivé un long message m'expliquant que cette amie avait pris le temps de lire tout le blog et revenait maintenant vers moi, désireuse de me rencontrer parce qu'elle sentait que c'était le moment pour elle...
Surprise de cette proposition de rencontre je ne pûs m'empêcher de demander à ma petite voix si le moment était enfin venu de rencontrer cette femme dans la vraie vie et fus l'instant d'après agacée de réaliser que j'en arrivais à demander à ma petite voix qui je pouvais voir ou pas ! Agacement vite balayé par sa réponse affirmative et qui fut remplacé par la curiosité de cette nouvelle rencontre à venir.

La rencontre eut lieue à domicile et le contact est tout de suite bien passée...
Elle fait partie de ces êtres que l'on reconnaît au premier regard. Ces personnes dont on sait éperdument qu'elles changeront une partie de notre vie et que nous ferons un morceau de chemin ensemble... Celles que certains nomment "famille d'âme".

Avons papoté conception de la Vie, spiritualité pendant 2 heures et au moment de son départ elle demanda de l'aide à ma petite voix...
Ce à quoi ma petite voix répondit qu'elle n'avait pas besoin d'elle puisqu'elle avait la sienne...
/ Quoi ???? Quelqu'un d'autre que moi qui a une petite voix serait là devant moi ???/

Surprise, je lui demandai alors si elle entendait une petite voix et me certifia que non... mais que son mari oui.

- Euh.... tu m'expliques là ? 
- Son mari a de l'instinct mais pas de petite voix, elle.... si! 

Nous n'avons pas eu le temps d'approfondir le sujet car il lui fallait partir pour récupérer ses enfants à la sortie de l'école ...

C'est la semaine suivante qu'elle m'annonça être à la recherche d'un jeu de tarots et que ma petite voix en profita pour me balancer un :
- Et voilà ! Maintenant tu sais pour qui il était ce jeu que tu ne devais pas ouvrir, et avec sa petite voix elle en fera bon usage :-)

Lors de sa venue à la maison pour le récupérer et faire un peu plus ample connaissance ma petite voix se déchaîna...

Dur dur de tenir une conversation avec quelqu'un quand tu te fais sans cesse couper la parole par une petite voix que personne d'autre que toi n'entend... Qu'il te faut lui répondre pour en savoir plus, sans perdre le fil de la conversation bien réelle qui se joue dans la pièce...
Bref ! Pas simple...
Je lui ai offert le fameux jeu en question et lui ai présenté mes différents livres d'interprétation et montré mes tarots à moi quand est sorti par hasard l'arcane majeur La maison de Dieu... Attention directement attirée par ma petite voix qui me dit que cette carte était pour elle...
Je zappe un peu son message absorbée par mes propos et ceux de mon invitée alors ma petite voix en rajoute une couche encore et comme cela ne suffit pas une de plus...

- Eh! EH!!! La maison de Dieu tu en fait quoi ? 
- Quoi ? Mais elle n'est pas venue pour un tirage donc je n'en fais rien, et arrête de me couper comme ça, j'ai très mal au dos, déjà du mal à me concentrer tu ne m'aides pas là, je dois lui montrer quel type de livres elle doit acheter pour se servir au mieux de son jeu!!!
- La maison de Dieu est pour elle cette carte !!! La maison de Dieu! La maison de Dieu ! La Maison de Dieu.....
- RHAAAAAAAAAAA !!!!!! 
- Je ne vais pas te lâcher tant que tu n'auras pas passé le message... Pis pour son livre dis-lui qu'on va l'aider ! 
- OK! OK! Je vais voir pour la carte... Comment ça "On va l'aider" ? Moi? J'essaye moi déjà et j'y arriverai mieux si tu me laissais quelques minutes tranquilles !!!
- Non pas toi, toi tu as fait ta part... Elle sera guidée une fois dans le magasin, elle doit juste écouter son instinct, sa petite voix, les signes.... elle saura.... Sinon on reparle de la maison de Dieu !!!!!

Agacée je transmis le message pour les livres, en saisissant mon ouvrage le plus complet sur les arcanes majeurs à la recherche de la symbolique détaillée de ce que voulait dire cette carte avec laquelle je me faisais harceler, histoire de transmettre le bon message et d'avoir la paix... Quand la petite voix revint...

- La Maison de Dieu est pour elle, tu n'auras pas la réponse dans ton livre à toi, la réponse sera dans son livre à elle, celui qu'elle achètera cette après-midi .
- Quoi ? Mais je ne comprends rien... Ils disent tous la même chose à peu de chose près...
- Elle, elle comprendra passe le message !!!!
- Le message? Mais quel message qu'une carte est pour elle mais pas maintenant , qu'on pourrait regarder mais que non, il ne faut pas maintenant...
- C'est ça !!!!!
- OK... Je vais tenter, je vais encore passer pour une bizarre merci...



Je me lançai alors dans une vague explication, obligée de m'excuser de mes brèves inattentions car ma petite voix était particulièrement causante et que j'avais du mal à suivre deux conversations à la fois avec la douleur que je tenais simultanément...
Il y avait donc une carte sur laquelle ma petite voix attirait l'attention fermement mais qu'elle aurait les réponses à ses questions l'après-midi même....

Et ma petite voix qui pressait derrière :
- Et sa petite voix ? On en parle maintenant ?

Mais son alarme de téléphone interrompit notre conversation pour la rappeler à ses obligations familiales....


Le soir même je recevais quelques messages me racontant son achat de livres, celui qu'elle a saisit par "hasard" (pour ceux qui y croient encore lol) ,  le moment où elle a ouvert une page toujours "au hasard" sur la centaine du livre et les 72 cartes et qu'elle est tombée sur.... La maison de Dieu !
Et tandis que je souriais, débordant de gratitude, ma petite voix qui ne lâche jamais rien  me relançait sur le sujet : "Sa petite voix !!!  Sa petite voix!!!!"

- Ca va... Ca va... J'en parle !!!!

....

- EUH.... Je viens de lui en parler mais elle maintient que non...
- Et moi je maintiens que OUI ! 
- OK et donc on fait quoi ???
- Forme-la.... Apprends-lui... Elle est là mais elle ne la reconnaît pas, elle entend mais elle n'écoute pas!!!  Aide-la.
- OK on va tester


L'article suivant sera donc consacré à "Comment débusquer reconnaître et écouter sa petite voix"...

vendredi 19 janvier 2018

Quand la petite voix vend mon camion...

Ceux qui nous connaissent dans le privé savent que nous avons acheté il y a un peu plus d'un an un "petit camion" 9 places afin de pouvoir partir en vacances à l'aise avec toutes nos affaires de loisir pour nous 5, non parce qu'entre les 2 chiens, les rats des enfants, le paddle, le canoé, les vélos et j'en passe et des plus encombrants, il fallait nous équiper !!! Et puis ce n'est pas comme si le trafic 9 places coutait moins cher qu'un monospace de 7 places!!!
Alors certes le confort est bien plus rudimentaire, mais côté espace notre petit camion n'a pas son pareil !!! Tant et si bien qu'après avoir tout rangé dedans et constaté qu'il restait encore bien de la place, nous nous sommes dis que nous pourrions l'aménager et partir en vacances avec transformé en "Extra mini rikiki camping car"...  Et c'est ce que nous avons fait!
Comme nous ne pouvions pas tous dormir dedans, les enfants, les chiens et rats dormaient dedans...
 Et nous, nous dormions... DESSUS !!!



C'est ainsi que nous avons fait le tour de France pendant 3 semaines l'été dernier en mode "nomades et Vie Sauvage" loin des spots touristiques et au coeur de la nature... Nous avons passés les meilleures vacances de notre vie... Quoi que un peu à l'étroit et parfois un peu mouillés aussi!!!
Nous avons donc décidé d'investir dans un camion un peu plus grand à aménager et ne pouvions donc pas garder les deux véhicules...

Vendre le petit sans avoir trouvé le grand était impossible car nous ne pouvions rester sans véhicule et nous ne savions combien de temps nous allions mettre à trouver le modèle de nos rêves (Ca, ce n'était pas un problème) , mais surtout qui rentrait dans notre budget (Et là ça s'est corsé)!!!!

Une fois trouvé il ne fallait pas tarder à vendre le petit camion pour payer le grand...
Voilà qui était source d'inquiétude pour toute la tribu et nos proches... sauf moi ! Parce que ni mes proches, ni ma tribu n'entend ma petite voix...
Personne ne l'entendait me chuchoter à chaque fois que quelqu'un émettait une inquiétude que tout allait très bien se passer et que je le vendrai sans encombre parce que tout était déjà prévu.

Nous avions décidé de le mettre en vente la semaine de la rentrée des classes de Janvier afin de ne pas être dérangés pendant les fêtes de fin d 'année, persuadés que de toutes façons à cette période de l'année, il ne se vend pas grand chose en dehors des cadeaux de Noël.

Le jour de la rentrée fut surchargé comme toute journée de rentrée digne de ce nom.
Le lendemain était du même acabit... Et alors que je songeais à mettre l'annonce ma petite voix me freinait m'expliquant que ce n'était pas le moment...
A la fin de la semaine, le constat était implacable : Non seulement le véhicule n'était pas vendu mais il ne risquait pas de se vendre puisque l'annonce n'était même pas rédigée !!!
Impatient mon petit mari souligna cette semaine de retard sur notre planning prévisionnel et insista pour que je la rédige au plus vite et que je la publie.
Mon entourage ne cessant de me demander ce qu'il en était de la vente du camion, je finis par aller contre ma petite voix et tenta de publier mon annonce via l'application téléphonique du Boncoin...

Sauf que quand ce n'est pas le moment, ce n'est pas le moment!
Et je ne pouvais pas faire celle qui ne savait pas puisque ma petite voix ne cessait de me le répéter...
Je ne fus donc pas surprise de passer plus d'une heure et demi à essayer de mettre l'annonce en ligne avant de recevoir le message "Votre annonce a bien été enregistrée, elle sera publiée sous un délai de 24h"... Et encore moins surprise de constater que ni 24, ni 48, ni 72 heures plus tard mon annonce n'avait été publiée.

Un peu fâchée de cette deuxième semaine qui était sur le point de s'écouler sans toujours la moindre annonce en ligne, je décidais de faire la sourde oreille à ma petite voix lui expliquant que nous ne pouvions rester avec deux véhicules sur les bras et lui rappelant que le petit devait payer le gros !!!

Patiente et constante elle ne cessait de me dire que ce n'était toujours pas le moment mais qu'il ne fallait pas que je m'en fasse parce que tout allait bien se passer et le camion allait se vendre facilement.
J'ai donc décidé de re-tenter de publier mon annonce mais via mon ordinateur cette fois...
Même message d'enregistrement et validation de l'annonce, un peu plus rapidement que précédemment mais malheureusement même résultat vain!!! 3 jours plus tard, toujours pas d'annonce en ligne.
Mes proches commençaient sérieusement à perdre patience, doutant de ma capacité à gérer la vente de mon camion et pendant que eux me grommelaient dessus ma petite voix ne se démontait pas :
"T'inquiète pas, ça approche, tu le vendras avant la fin du mois, mais patience... Pas maintenant"...
Et si les élucubrations de ma petite voix passent dans l'ensemble bien dans mon entourage en période détendue, il n'en est pas vraiment de même lors de stress ou tensions, il m'était donc hors de question de leur expliquer quoi que ce soit... je fis donc le dos rond, priant pour que "LE moment" arrive enfin !

Je ne m'attendais pas à ce que ma petite voix se décide à 22H30 un soir de semaine, alors que je venais de fermer la maison et que je m'apprêtais à aller me coucher...
J'étais à peu près autant surprise, que soulagée, que fatiguée et que furieuse du timing...

Moi qui réclamais à mon homme pour aller nous coucher depuis 1h, là qu'il venait enfin de lâcher son film en cours de route et qu'il était déjà monté je devais maintenant lui dire de m'attendre parce qu'il fallait que je mette l'annonce là tout de suite maintenant !!!!
Je ne vous cache pas que la petite voix en a pris pour son grade en passant, parce que moi aussi je peux râler !!!
- Quoi ??? Là ? Maintenant? A 22H30 ??? C'est une blague ??? Non parce que ça fait 2 semaines que je te tanne tous les jours 3 fois par jours et tu décides que c'est là/maintenant/toutdesuite alors que tout est éteint qu'il faut que je ressorte tout et que je ne suis pas couchée !!!
Et je dis quoi à mon mari maintenant??? GGGGRRRRRRR !!!!!


Toujours est-il que j'ai fini par publier cette annonce , en grognant mais je l'ai publiée, et devinez quoi ? 15 minutes plus tard elle était en ligne!!! Moi je dormais mais il pouvait se passer ce qui devait se passer ce soir là ...

Sans grande surprise le téléphone sonna le lendemain et une dame pris rendez-vous le soir même sur le parking voisin pour venir le voir...
Alors que j'annonçais à Christophe que je venais de décrocher le premier rendez-vous pour le camion ma petite voix corrigeait :
- "Tu ne viens pas de décrocher un rendez-vous tu viens de vendre le camion"...
Mouiiii... Je ne crois que ce que je vois moi !!! Et je sais par expérience qu'il est rare de vendre une voiture au premier visiteur...

Quelques minutes avant le rendez-vous, en quittant la maison je clamais aux enfants que je partais rencontrer les potentiels acquéreurs et leur demandais de croiser les doigts pour que ce soient des gens biens, gentils, si possibles un peu baba cool sur les bords pour offrir à notre pépère une seconde vie de voyage et de fun plutôt qu'un entrepreneur de travaux qui cherchait un utilitaire pour transporter son matos électrique......
Et ma petite voix agacée corrigeait derrière moi :
- " Tu ne vas pas rencontrer des potentiels acquéreurs tu vas vendre ton camion !!!"
Que Dieu t'entende pensais-je alors...

J'arrivais la première sur le parking  et pendant que j'attendais les gens j'eus la surprise de croiser une femme que je croise quasiment chaque matin à l'école et qui est une amie proche de ma meilleure amie... Vous savez une de ces personnes qui dégage des belles énergies, qui a toujours le sourire... Je lui donnerais entre 65 et 70 ans mais je ne suis pas très douée à ce jeu là, de longs cheveux poivres et sels assumés lui donnant un côté nature et authentique . Toujours douce, patiente et bienveillante avec ses petits enfants, je pense que cette dame vers qui tout le monde est attiré sans trop savoir pourquoi... Heureuse de pouvoir patienter quelques minutes en sa compagnie sans être pressés par les conduites scolaires, je comptais bien profiter de ce petit laps de temps pour faire plus ample connaissance car jusqu'ici nous nous contentions de nous saluer poliment...
Quelle ne fut pas ma surprise de l'entendre m'expliquer qu'elle avait rendez-vous avec une dame pour l'achat du camion qui était situé juste derrière moi !!! Nous avons toutes les deux explosé de rire et alors que je me dirigeais vers le véhicule je murmurais à la petite voix
- OK ! Ca va j'ai compris.... Tu est très forte !!!
J'appris lors de la soirée qu'ils étaient des anciens soixantehuitards, pas des moitié de hippies, qui partaient en vacances dans leur camion et qui voulaient maintenant emmener leurs petits enfants dedans et l'aménager pour dormir dedans...
- Vraiment très forte la petite voix... 






Est-il utile de préciser qu'ils ont acheté mon camion???
Cela faisait longtemps qu'ils devaient changer de véhicule mais détestent ces formalités et le stress que cela occasionne  alors, sur un coup de tête, ils ont cherché une seule et unique fois sur le boncoin, juste avant d'aller se coucher et c'était la première annonce qu'ils ont vus sur la page d'accueil... La dernière publiée... Un signe ont-ils pensés...

Ils avaient peur de se faire avoir et ne voulaient pas acheter trop loin de chez eux pensant que ce serait un gage de sérieux et qu'aucun vendeur ne serait assez malhonnête pour vendre un véhicule défaillant à quelqu'un habitant près de chez lui...  Le camion était vendu dans leur village... Un autre signe.
Ils ne m'avaient jamais vu dedans et n'avaient pas reconnu le design puisque je fais quasi tous mes déplacements à pieds (8km par jour pour garder la forme)...
Tout était juste parfait tant pour eux que pour nous...

Alors forcément ma petite voix ne put s'empêcher de me lâcher son devenu traditionnel
- "Alors???? C'est qui qui avait (encore) raison ????"
- Ca va... Ca va... Je sais... Mais reconnais que des fois c'est un peu limite quand même...
- ---
- OK! D 'accord !!! T'avais raison !!! Désolée ... Je continue d'apprendre et de m'émerveiller :-)

jeudi 28 décembre 2017

A l'écoute des signes

En vacances à la montagne,  ma petite voix sait que dans ces cas-là, je "ne prends que les urgences"  car j'ai aussi besoin de me ressourcer pour pouvoir venir en aide aux autres...

Lorsque je suis malade,  fiévreuse de surcroît comme ce fut le cas pendant 4 jours mes perceptions sont plus nombreuses : en état comateux, l'esprit est plus ouvert et disponible et ma petite voix sait aussi profiter de cet état pour communiquer avec plus de précisions...

Le seul souci c'est de faire le tri dans toutes les infos que je capte...

Alors quand elle m'a expliqué que le frère de mon amie d'enfance décédé trop tôt avait un petit souci avec elle je me suis demandée si la fièvre ne tapait pas trop dur sur ma caboche. ..
Une fois...Deux fois...Trois fois...
Mais en même temps dans le fil de centaines d'autres perceptions et avec un esprit embrumé...

J'ai alors expliqué qu'il allait m'en falloir un peu plus pour que j'écrive à mon amie en plein pendant les fêtes de fin d'année  juste pour lui demander si elle n'avait pas un souci avec "le gentil fantôme" de son frère !
Non parce que ça va bien tout ça mais je vais finir par passer pour une dingue moi... Donc tant que je n'en sais pas plus, je ne bouge pas!!!

Je ne pensais pas que j'allais être prise au mot si vite ...
A 3h du matin la nuit suivante , j'étais réveillée par ma 'tite voix qui m'expliquait que "François, le frère de mon amie désespérait de ne pas réussir à communiquer avec elle, il envoyait plein de signes mais elle ne voyait rien. "
Un peu sonnée de ce réveil et K.O par la fièvre, j'en venais à douter de ne pas avoir rêvé  ce message...
C'est ainsi que je me suis retrouvée à 5h30 du matin, aux toilettes, en train de grogner à voix haute:
- " Ça va ! Ça va!!! J'ai compris ! Je lui demande demain matin! Ça peut attendre de demain matin au moins? Je ne suis pas obligée de la réveiller à cette heure-ci non plus ? Je peux retourner me coucher là? Toi tu me laisses dormir et moi promis je parle à mon amie demain au réveil!!!"

Quelques heures plus tard je demandais à Virginie si elle avait essayé de rentrer en contact avec son frère , si elle lui avait demandé de l'aide ou un conseil dans ses prières et à ma plus grande surprise mon amie me certifia qu'elle n'avait rien demandé du tout mais qu'elle pensait qu'il devait s'agir de sa fille  car elle lui parlait beaucoup et très librement...

Néanmoins ma petite voix était formelle, il s'agissait bien d'elle et non de sa fille!

Il m'allait falloir creuser un peu pour comprendre de le problème...
En papotant un peu mon amie finit par me confier qu'en ce moment elle était torturée par le choix de l'endroit où elle devrait répartir les cendres de son frère. .. hésitant entre plusieurs lieux .
Très soucieuse de respecter ce qui aurait plu à son frère , elle était vraiment inquiète de faire le mauvais choix.

Je venais de comprendre...
Virginie n'avait pas pensé à demander de l'aide à son frère pour ce choix et n'ayant rien demandé, elle n'était pas attentive à tous les signes que son frère lui envoyait pour l'aider!!!

Je lui ai donc expliqué que François essayait de communiquer avec elle et qu'elle devait faire attention aux signes...
Inquiète elle me confia ne pas savoir les voir et reconnaître...
Je demandais donc un petit peu d'aide à ma petite voix pour pouvoir lui indiquer au moins dans quelle direction chercher. ..
Le message était clair,  la réponse viendrait par la chanson.
Je lui demandais donc de prêter attention à la musique.

Le soir-même elle me confia penser à libérer ses cendres sur la plage là où nous passions nos vacances ensemble quand nous étions enfants car c'était la période de sa vie la plus heureuse et qu'il adorait cet endroit...
Elle hésitait avec un autre endroit mais si j'intervenais dans l'histoire c'est que cela devait être là-bas...
Cela tenait la route mais ma petite voix me rappela  que la réponse devait être en musique... alors je n'étais pas 100 % convaincue...

Mais quand 2h plus tard elle me confirma que c'est bon maintenant elle était sûre car son mari s'était soudain mis à chanter "Face à la mer" de Calogéro et Passy se surprenant lui-même  alors qu'il n'était pas fan pour deux sous... Elle a su!!!!

Ce petit article pour vous rappeler que nos defunts ne sont pas si loins et que les signes sont là... tout autour de vous ... pour qui ouvre assez grand son coeur pour les écouter. ..

mercredi 17 mai 2017

"Dieu te le rendra !" .... Foutaise ou pas ?

Aujourd'hui j'ai envie de vous raconter une petite anecdote pleine de foi et d'espoir...

Les lecteurs d' "Et si on changeait le monde" savent que ce n'est pas toujours simple pour moi de concilier les vies de mère de famille nombreuse, de chef d'entreprise et celle de militante active pour diverses causes environnementales ou celle de femme altruiste au service de mes proches...

Mon coeur est au dévouement pour venir en aide aux personnes en difficultés qui croisent mon chemin dès que la vie m'en offre l'occasion, mais malheureusement nous vivons dans un monde matérialiste où il est presque indispensable de gagner sa vie  pour se loger, se vêtir, se nourrir, se soigner...
Et même si à la maison nous avons fait le choix de "travailler moins pour vivre plus", il n'en reste pas moins un minimum vital à rentrer chaque mois pour vivre décemment...

Travailleuse indépendante, je suis libre de mes activités, de mes horaires, de mes clients... Et je travaille jusqu'à rentrer chaque mois la somme d'argent dont nous avons besoin, pas plus.

Un matin il y a quelques mois, après avoir effectué la comptabilité du foyer j'en arrivais à la conclusion qu'il fallait absolument que je rentre un contrat de 450 euros très rapidement pour parvenir à boucler ma fin de mois mais aucun client ne se profilait à l'horizon...
Il me faudrait donc démarcher et prospecter dans les plus brefs délais les entreprises voisines pour me dénicher le client dont j'avais besoin...
Peu réjouie à l'idée de ces démarches, j'étais donc en train de me préparer lorsque mon ordinateur laissé allumé sur mon bureau se mit à bipper à  multiples reprises...
Intriguée je finis par aller voir  ce qui se passe et y découvre une dizaine de messages d'une de mes lointaines amies qui  traversait alors une passe très difficile et qui me demandait mon aide en urgence...

Il va de soi que je ne peux pas refuser mon aide à une personne dans le besoin, encore moins lorsqu'elle en formule la demande et de surcroit lorsque cette personne est une amie !!!
Seulement la fin du mois approche, des prélèvements automatiques sont engagés et j'ai absolument besoin de ces 450 euros qui ne vont pas me tomber du ciel !

J'étais donc torturée entre l'envie profonde de venir en aide à mon amie, de prendre le temps de l'écouter, de comprendre et de la conseiller si cela m'est possible; et le besoin de partir démarcher pour me trouver le client dont j'avais besoin en Urgence pour subvenir aux besoins de ma famille!

Agacée par ce dilemme, je pesais le pour et le contre dans ma tête, tentant  de re-planifier ma fin de semaine pour parvenir à caser la recherche de travail durant les heures ouvrables forcément; et l'aide de mes amies en version plus "nocturne" mais en vain...

Et c'est ce moment là que ma petite voix choisit pour me dire simplement "Ecoute ton coeur et que Dieu te le rendra !!! "
Et comme souvent dans ces cas là je me surpris à lui répondre à voix haute sous le regard amusé de mon petit mari qui ne s'étonne même plus et finit juste par soupirer, pensant que je suis quand même un peu perchée !

- Ecouter mon coeur ??? Mais je ne demande que cela moi !!! Je ne fais que cela le reste de ma vie, dès que je peux venir en aide a quelqu'un je le fais, au détriment de mes loisirs, de mes temps libres, au détriment de beaucoup de choses d'ailleurs!!!

- Ne t'en fais pas Dieu te le rendra ! Me répétait-elle.

- "DIEU TE LE RENDRA" ???? ( Bon j'ai un peu crié là....) J'entends ça depuis que je suis petite moi!!!! Alors je ne me plains pas, je suis en bonne santé ou presque, j'ai un mari merveilleux, des enfants formidables, nous sommes heureux et cela vaut tous les trésors du monde mais à un moment il faut bien payer les factures, aussi minimes soient-elles avec un mode de vie alternatif !!! Et aux dernières nouvelles Dieu ne paye pas encore les factures !!!! 

Et puis d'ailleurs Dieu ne m'a pas non plus fait gagner au loto pour l'instant! Qu'il entende bien que si je gagnais quelques milliers d'euros ( suis pas gourmande de millions, quelques milliers me suffiraient) j'aurais plus de temps pour écouter mon coeur et venir en aide aux autres moi, en attendant je dois travailler!!! 

Agacée ma petite voix conclut d'un " Très bien..." pendant que mon ordinateur continuait de bipper et que mon mari n'osait plus dire un mot !

Je ramassais donc mes affaires, enfilais mon manteau et au moment où je m'asseyais à mon bureau prête à inviter mon amie à tout me raconter par écrit et à lui expliquer que je lui répondrait dans la soirée car je devais sortir travailler, je fus interrompue par le téléphone ...

- Bonjour Madame, je me permets de vous contacter car je suis tombée sur un des flyers que vous avez réalisé il y a quelques temps pour l'un de vos clients qui est également l'un des miens, et je suis intéressé par votre travail... J'aurais un petit contrat urgent à vous confier, enfin pas si petit que cela... Serait-il possible de nous rencontrer rapidement en soirée ???

Je risque de perdre la crédibilité de mes lecteurs si je précise que le contrat en question correspondait exactement au forfait que je facture 450 euros à mes clients mais tant pis, je prends le risque!!!

J'ai raccroché le téléphone et suis restée quelques secondes, à moins que ce n'eut été des minutes,  immobile, avec du mal à réaliser ce qui venait de se passer...
C'est ma petite voix qui me tira de ma torpeur avec un " ALORS??? Et maintenant tu fais quoi ???" 

Le seul mot qui sortit de ma bouche fut : "WAAAOUUUUH !!!"
J'ai fini par grogner pour le principe un "Ca vaaaaaa... Ca vaaaaaaa.... j'ai compris!" avec la pleine conscience d'être limite insolente, mais j'étais surtout débordante de gratitude et émerveillée...

J'ai donc pu passer ma matinée à l'écoute de mon amie dans le besoin, et payer mes facture à la fin du mois sans trop de peine :-)

Elle n'est pas belle la vie ???


dimanche 8 janvier 2017

La petite voix veille...

A l'aube de mes 40 ans, j'aurais officiellement passé la moitié de ma vie à me déplacer en... Trottinette!!!
Il y a 20 ans, quand sont ressorties les toutes premières trottinettes Alu, j'avais cassé la tirelire pour m'en offrir une dans les toutes premières tellement j'étais fan de ce mode de glisse urbaine...
Depuis les modèles ont évolué, la taille, les prix également et c'est aujourd'hui avec une trottinette de Compet' biplace que j'emmène mon petit gnôme à l'école tous les jours ou presque...
C'est que l'école est à plus de 1km et avec 4 allers et retour par jour, sans ma trottinette je passerais plus de 2 heures et demi sur le chemin de l'école...


Au début, les passants se retournaient et chuchotaient sur mon passage, aujourd'hui nous sommes des dizaines de parents à nous déplacer ainsi dans mon villach' et je ne cesse d'encourager ceux qui vont encore à l'école en poussant la trottinette de leur enfant à monter dessus parce que "c'est bien plus fun et qu'on a bien besoin d'un brin de folie dans la vie" :-)
En dehors des journées pluvieuses où la trottinette s'avère dangereuse car trop glissante, tous mes déplacements urbains se font à deux roues... Ma trottinette a donc plusieurs milliers de kilomètres à son compteur... Merci Décath'!!!
Sauf que depuis début Décembre, quand je prenais ma trottinette, ma petite voix a commencé à me faire peur...
Le problème avec la peur c'est qu'elle masque l'essentiel et coupe des perceptions...
Lorsque la peur m'envahit je deviens incapable de discerner si c'est la peur qui parle ou si c'est réellement ma petite voix...
Dans les périodes de doute et d'inquiétude, lorsque j'essaye de faire appel à ma petite voix pour me rassurer je ne suis plus capable de rien alors que d'ordinaire, lorsque je suis sereine, je n'ai pas de mal à la discerner du flot de mes pensées et réflexions quotidiennes, d'autant plus qu'elle débarque toujours lorsque je m'y attends le moins, que jusqu'ici les messages étaient quasiment toujours positifs et puis qu'elle a du répondant !
Mais cette fois c'était différent...
Il y avait toujours ce même message : "Ne plus utiliser cette Trottinette, elle est dangereuse, elle est trop vieille" Sauf que cette trottinette est impeccable, et que même si elle approche les 5 ans de bons et loyaux services quasi quotidiens, elle ne fait absolument pas son âge !

Et puis, pour tout vous dire, ces messages sont arrivés dans une période où je trouvais précisément que j'étais en train de devenir plus "frileuse" dans mes choix, plus angoissée... Avec cette impression d'accorder plus de poids à la part de risque dans les argumentaires qui permettent de prendre une décision...
J'étais dans cette période où je cogitais sur la ou les causes de ce passage de ma vie où les inquiétudes étaient en pleine recrudescence... Etait-ce l'approche de la quarantaine qui imprégnait mon subconscient plus que je ne voulais bien le reconnaître? Etait-ce lié à cette fatigue qui ne me quittait plus ces derniers mois ?
Je m'agaçais de ce constat et soupçonnais ce nouveau stress de n'en être qu'un de plus...

Pourtant cette petite phrase surgissait à chaque fois lorsque mon esprit était libre à tel point que j'ai fini par vouloir en savoir plus...
J'interrogeai donc ma petite voix et la réponse ne se fit pas attendre :
-"Elle est dangereuse, elle peut casser nette en pleine route"

"Casser nette en pleine route???" Une vision d'horreur s'associa automatiquement à cette phrase...
Oh mon Dieu ! Et si cette casse intervenait sur la longue descente sur laquelle nous tentons chaque jour de battre un record de vitesse avec Nahélé qui crie "Yihaaaaaaaaaaaaaaa" pendant les 200 mètres de vent dans les cheveux, celle le long de la rue la plus fréquentée de la ville...
Il y avait une chance sur deux pour que la casse survienne lorsque nous sommes deux sur la trottinette, on peut même très certainement augmenter cette statistique en prenant en compte la surcharge pondérale de nos deux corps qui dépassent de 10 kilos la limite de sécurité gravée sur le guidon (me suis néanmoins renseignée auprès des vendeurs lors de l'achat du kit bi-place en précisant que mon petit homme allait grandir et que moi je ne maigrirais peut-être pas aussi vite que sa croissance et ils m'avaient garanti que les chiffres étaient toujours à la baisse et qu'elle avait été testée à une fois et demi le poids max indiqué sans le moindre souci.)...
Du coup j'ai levé le pied instinctivement obsédée par ces images d'accidents qui ne me quittaient plus...

De retour à la maison j'ai inspecté ma trottinette sous toutes ses coutures à la recherche du moindre signe de faiblesse ou d'usure prématurée... En vain ! Ce qui me conforta dans l'idée qu'il ne s'agissait là que d'une angoisse supplémentaire liée à je ne sais quelle psychose du moment qu'il me fallait à tout prix cerner au plus vite !
Et le meilleurs moyen de lutter contre ses peurs est à mes yeux de s'y confronter !
Le lendemain, je repris donc mon engin roulant en me répétant plusiseurs fois que je l'avais analysée sous toutes ses coutures, qu'elle était impeccable et que je ne risquais donc absolument rien !
Et pourtant la même mise en garde revenait encore et encore!!!

Agacée de ne savoir y faire face je me suis dit que finalement un peu de marche à pieds me ferait le plus grand bien pour les derniers jours qui nous séparaient des vacances scolaires et  qu'à la rentrée de Janvier cela ne sera sans doute qu'une vieille histoire et que ces idées noires m'auraient quittées...

Le matin de la rentrée, le problème fut réglé par la voiture et alors que je sortais le midi trottinette à la main pour aller chercher  mon petit homme, le facteur m'interpella pour me remettre en main propre une lettre de Décathlon...
Ayant souscrit l'envoi électronique de mes courriers je fus surprise de cette enveloppe et m'attendais à y découvrir un éventuel chèque de réduction ou une offre promotionnelle pour des Soldes en Avant Première... Bref Tout sauf :
Une lettre de rappel pour ma trottinette achetée il y a des années et  mentionnant des cas fréquents de casse brutale lors d'un usage intensif !!!
Je suis restée figée, livide, la lettre à la main... Sortie de ma stupeur par le bruit de ma trottinette qui venait de se fracasser à mes pieds !!!
Elle est donc rentrée à la maison sur le champ... Moi je suis arrivée en retard à l'école, mon petit homme a un peu grogné, mais finalement on ne s'en est pas si mal tirés !

Promis la prochaine fois je serai un peu plus à l'écoute...
Maintenant que je sais que la petite voix est aussi là pour veiller sur nous...